Rechercher
  • Marianna

CARNET DE BORD - confinement bah ouais 2

Le confinement est dur pour tout le monde, heureusement il y a les voisins !



Année 2020, jour de confinement on est au combientième déjà ? 3ème étage gauche :


J’ai croisé ma voisine du 3ème au milieu à la fenêtre, l’autre jour. On était toutes les deux en train de pratiquer une des activités du moment : se pencher par la fenêtre.

Je lui fais signe avec la main pour lui dire bonjour, on s'échange les “ça va? ça va” et puis elle commence à me parler - chose qui n’était pas prévue - sauf qu’elle était deux fenêtres plus loin et je ne l’entendais pas. Elle me dit : “attendez, je me rapproche”. Dix secondes plus tard elle pointe son nez juste à côté de moi. Sa tête étant beaucoup trop proche de la mienne, je commence à paniquer. Je me dis que les distances de sécurité ne sont pas respectées du tout et que si elle postillonne c’est sûr que ça va m’arriver en pleine figure. Mais je ne peux pas reculer, c’est une fenêtre, pas un balcon.

Je ne m’étais jamais rendue compte que nos fenêtres étaient vraiment collées. Cela prouve que je n’ai jamais passé autant de temps à la fenêtre.

Bref, pendant qu'elle me parle du fait qu’il faut tenir bon, que c’est la seule chose à faire et qu’il y a des cons qui sortent sans une raison valable, j’aperçois des gens en t-shirt, shorts et tongs, se balader tranquilles comme si de rien n’était. C’est-à-dire, comme si le coronavirus n’existait pas.

Et là je pense : attendez les gars, jusqu’à il y a dix minutes on avait encore nos manteaux et nos écharpes enroulées jusqu’aux yeux et là ça y est, il y a du soleil, c’est l’été, on ne se protège plus ?

Chaque année c’est la même histoire, aussi fascinante que surprenante, qui fait que dès qu’il y a un rayon de soleil, on se déshabille direct. Pourtant on le sait qu’en avril on ne se découvre pas d’un fil.

Oui, il fait beau, on se croit d’un coup sous les tropiques un cocktail à la main. Pourtant on le sait qu’on est tous confinés à cause d’un virus létale qu’on risque de se filer.

Et à ce moment là, j’entends ma voisine qui me parle du fait que malgré tout il faut tenir bon car c’est la seule chose à faire.

Ok, cool, j’ai rien loupé.

0 vue
  • Facebook
  • Instagram

Paris mes merveilles

Parce que Paris ne se résume pas qu’à la tour Eiffel, parce que Paris c’est surprenant, parce que ça bouge tout le temps, parce qu’il y a un nouveau resto qui ouvre chaque semaine, bref, parce que je suis amoureuse de cette ville et je ne suis pas près de la quitter !

© 2023 par Blog Voyageur. Créé avec Wix.com